Psycho et Sexo
Accueil > Pourquoi les amitiés de vacances ne durent pas ?

Pourquoi les amitiés de vacances ne durent pas ?

Info & Savoir

Les vacances sont le moment idéal pour rencontrer de nouvelles têtes. Camping, randonnée, club hôtel, voyage culturel... des affinités vont forcément se créer. Vous aurez trop peu de temps pour tisser de véritables amitiés, mais les moyens de communication actuels vous permettront de garder contact, même s'il est largement prouvé, à quelques exceptions près, que les amitiés de vacances ne tiennent pas dans la durée...

La solitude, c'est bien : on fait ce qui nous plaît sans concessions... Aucun compte à rendre, juste à penser à soi. Mais ça va un temps ! Les relations amicales sont essentielles à l'équilibre psychologique et affectif de chacun. Pouvoir partager, discuter, se confier ou délirer... Autant de plaisirs que l'on ne fait bien qu'à deux, ou plus. Se sentir apprécié, intégré dans un groupe, être sollicité, faire des projets... Ça fait du bien au moral !

 



Pendant les vacances, tout est très différent. Le stress du quotidien fait place à la joie, la bonne humeur et le repos. On est beaucoup plus détendu et joyeux, on se lie plus facilement. C'est agréable de pouvoir parler à quelqu'un qui ne nous connaît pas et qui ne peut pas nous juger. Et puis, les amis de vacances ne connaissent pas les personnes dont nous pouvons leur parler. On peut tout leur dire (sauf si on se rend compte qu'ils habitent près de chez nous !). De plus, l'amitié des vacances est plus une amitié de loisirs, du moins au départ, et qui peut évoluer pour devenir quelque chose de plus beau encore.

Ce n'est pas toujours facile de se faire de nouvelles relations en vacances, d'autant plus si l'on part seule et à l'étranger. Quel que soit le lieu de vos congés, les règles en la matière sont toujours les mêmes. Voici quelques conseils pour ne pas passer toutes ses vacances toute seule et se faire des amis d'un jour, d'une semaine ou beaucoup plus :

Vous êtes du genre timide et vous peinez à vous intégrer ? Pas le choix : il va falloir vous faire violence, ce n'est pas en restant dans un coin que vous risquez de vous faire des relations ! À moins de tomber sur LA fille ouverte qui vous prendra par la main et vous présentera à ses copains, c'est à vous de faire le premier pas. Les autres vous impressionnent ? Dirigezvous vers la personne la plus souriante, et jouez la carte de l'humour... Voire de l'autodérision.

La timidité vous fait perdre vos moyens ? Vous bafouillez ou avez l'impression de ne dire que des banalités ? Retournez la situation et posez des questions ! Sans vous transformer en journaliste d'investigation, prenez le temps de vous intéresser aux autres. Cela flattera leur ego, un bon point pour vous. Vous pourrez ainsi apprendre à mieux les connaître, et cela vous donnera du temps pourvous mettre en confiance.

Une timide qui fait la tête, non merci ! Une timide avenante et positive, c'est tout à fait charmant... Montrez-vous sous votre meilleur jour et participez à la bonne humeur ambiante : soyez souriante et sachez complimenter les autres, sans non plus en faire trop.

Amitié ou copinage, comme toute relation, cela s'entretient. N'attendez pas qu'on vous appelle ou qu'on vous sollicite à chaque fois. Prenez les devants ! Proposez des idées de sorties ou de soirées, invitez les gens à faire des activités ou à prendre un verre.

La plupart du temps, lorsqu'on cherche de nouvelles amitiés, c'est parce qu'on a une envie précise. Besoin de partager une passion que personne ne comprend ? Il existe alors sûrement des cours du soir, clubs ou associations qui pourront vous combler. Si ce n'est pas le cas, choisissez de rentrer en contact avec des personnes qui ont le même style que vous, le même créneau d'âge, des goûts et des activités similaires.

Si vous partez seule, la meilleure méthode pour trouver ou aborder de futures copines de vacances est de bien choisir le lieu du premier contact.

Dans le car

Dans un voyage organisé, choisissez de vous assoir à côté d'une femme seule (ou un homme) ayant le même âge que vous et qui vous sourit. Vous pourrez ainsi plus facilement enclencher la conversation.

Sur la plage ou à la piscine

C'est là que vous trouverez votre future « copine de serviette » ! Après avoir repéré une personne qui vous plaît, prenez l'habitude de vous installer à côté d'elle. Proposez-lui de lui mettre du produit solaire dans le dos ou demandez-lui de garder votre sac le temps d'aller nager. Le contact devrait se nouer naturellement.

Grâce au sport

Inscrivez-vous aux tournois de tennis, de pétanque, de ping-pong qui sont organisés, mêlez-vous aux groupes d'aquagym. Vous devriez rapidement trouver une ou un sportif avec lequel faire équipe !

Dans votre chambre

Nombreux sont les clubs de vacances à proposer des chambres à partager avec une autre femme quand on part seule en vacances. Un moyen idéal de se faire une nouvelle amie, à condition de bien s'entendre dans l'intimité !

Grâce aux sorties

Que ce soit au restaurant, en boîte de nuit ou lors d'une sortie culturelle, rien de plus facile que de repérer une autre femme seule et d'engager la conversation sur la sortie que vous êtes en train de partager.

Une amitié de vacances, c'est comme toutes les autres, ça s'entretient ! Pour cela, quelques conseils sont de rigueur.

Proposer sans imposer

Sans trop paraître dans l'expectative, on commence par envoyer un mail ou un texto à la personne (du type « C'était sympa ces vacances, on remet ça bientôt ! Bises »). Si notre interlocuteur répond, c'est déjà un bon point. On propose alors rapidement un rendez-vous. Les amitiés naissantes s'étiolent assez vite si on ne les entretient pas. On reste donc flexibles et on ne se braque pas si on nous oppose un refus.

Bousculer son emploi du temps

A l'inverse, on s'arrange aussi pour ne pas refuser un rendez-vous plusieurs fois de suite. Notre future amie pourrait penser que c'est une feinte grotesque et tuer notre nouvelle relation dans l'oeuf. Prendre un verre avec elle peut s'avérer plus agréable que de se rendre à l'habituel dîner de famille dominical.

Mettre l'accent sur les points communs

De manière générale, on essaye de trouver des sujets fédérateurs. La pluie, les garçons/les filles, la vie de famille, l'actualité, les temps qui changent, tout est bon à partir du moment où ces conversations sont ouvertes. Et donc amènent notre interlocuteur à parler. Au fil de sujets généralistes, peut-être parviendrezvous à basculer sur des thèmes plus intimes et, qui sait, trouver de réelles valeurs et points communs.

L'intégrer dans notre vie

Après avoir passé quelques moments avec notre ami(e) et nous être confiée, on lui montre qu'on lui fait confiance, par des actes cette fois. Lui présenter quelques connaissances, l'inviter chez soi, lui prêter un objet auquel on tient, ne feront que renforcer les liens.

En général, deux raisons majeures nous conduisent à ne pas donner suite à ces amitiés de vacances. La première, c'est parce que nous les considérons comme superficielles. Nous considérons, souvent à juste titre, que la personne en question a servi de « passe-temps » et que ce besoin était réciproque. Souvent, pour ne pas culpabiliser, nous échangeons nos numéros de portables et nos adresses, mais rares sont celles et ceux qui pensent et qui ont envie de donner des nouvelles, une fois les vacances terminées.

 



La deuxième raison est souvent que cette amitié de vacances a été le témoin de choses dont nous ne sommes pas toujours fières. Un comportement de fêtarde alors que nous sommes plutôt sages dans la vie, des relations extra-conjugales alors que nous sommes mariées, voire des petits mensonges qui ne prêtent pas à mal s'ils ne sont jamais dévoilés ! Bref, on fait tout pour éviter soigneusement que ces amitiés de vacances puissent rencontrer nos amis et notre entourage de la vraie vie ! La meilleure méthode pour ne prendre aucun risque est donc de ne plus jamais les recontacter...

Il se peut également que nous ayons changé. Conserver d'anciens amis et composer avec les choix de vie de chacun, les situations matrimoniales diverses et l'affirmation des caractères sont des tâches ardues. Ce qui nous amusait en vacances peut avoir perdu de sa saveur parce que nos goûts personnels ont évolué, simplement. Cette lassitude peut provenir de toute autre chose. On s'entend à merveille avec nos amis de vacances, on les apprécie, mais sorties du contexte des congés, nos conversations n'ont plus le même sel ni le même intérêt, bref on se lasse et on a besoin de passer à autre chose...

Et si l'on souhaite retrouver ses amis de vacances ? Parfois, c'est juste le quotidien qui nous rattrape avec son lot de problèmes et de tâches à accomplir. Alors, le temps passe et les amitiés de vacances ne sont plus qu'un lointain souvenir... Si vous avez des regrets, des méthodes et nouvelles technologies nous permettent aujourd'hui de garder contact avec ses amitiés de vacances. Tout le monde s'est un jour posée la question de savoir ce qu'est devenue sa copine Lucie, avec qui on rigolait tant en Tunisie.

Avec Internet, retrouver ses amis de vacances est une tâche bien plus facile qu'auparavant et les chances de réussite sont nettement plus élevées. Les sites permettant de faire cela font partie de ce qu'on appelle le « réseautage social » ou « service de réseautage social en ligne » (« social networking » en anglais).

 

Ce sont tout un tas d'applications qui servent à relier les gens entre eux avec différentes optiques : on trouve donc des sites de réseau social en rapport avec la musique, les rencontres, les relations d'affaires, les centres d'intérêts ou encore la recherche d'anciens amis. C'est ce genre de sites pratiques qui peut nous servir pour garder contact ou retrouver d'anciens amis, et ainsi, faire renaître ou perdurer des relations amicales, même si elles sont nées à l'occasion de vacances qui, elles, sont bel et bien terminées !

Rejoignez notre communauté