Jardin
Accueil > Récupérer les semis spontanés du jardin

Récupérer les semis spontanés du jardin

Info & Savoir

Il y a dans votre espace de verdure des plantes qui ont l'avantage de se ressemer spontanément pour donner vie à de nouveaux plants. Profitez-en pour les récupérer, les réutiliser, étoffer celles existantes ou fleurir d'autres endroits.

Maya Réu

Pour que les pieds poussent un peu partout et dépassent les limites de votre jardin, de vos massifs et créent un effet profusion, vous pouvez compter sur cette technique, qu'il suffit juste de maîtriser pour ne pas se laisser déborder. Pour agrandir vos plantations, aménagez de nouveaux espaces fleuris dans votre jardin... il y au tout plein de raison pour exploiter cette méthode et finalement aucune de s'en priver. Suivez le guide en 3 étapes !

 


 

Avec méthode

 

- Première étape : munissez-vous d'un arrosoir, et humidifiez la terre au pied des jeunes plants que vous souhaitez récupérer. Laissez bien pénétrer l'eau dans le sol. Si votre terre est sableuse, vous pourrez ainsi extraire sans heurts les racines.

 

- Seconde étape : avec une pelle à main, plongez profondément tout autour du jeune plant. Faites ensuite légèrement levier pour soulever une petite motte. Veillez à ne pas blesser les racines. Cela réduit les chances de reprise.

 

- Troisième étape : il s'agit du rempotage qui varie en fonction de la taille du plant prélevé. Préférez les godets en plastique puisque le but est de remettre en terre après quelque temps. Il convient en effet de réserver les pots en terre cuite pour les plantes restant en pot. Utilisez un mélange de la terre d'origine avec un terreau. Pour ce dernier, ne lésinez pas sur la qualité et particulièrement sur la mention «spécial rempotage». Elle ne figure pas là juste pour faire jolie et plus chère, mais parce que ce type de terreau est enrichi en perlite, ce qui allège la terre et favorise le drainage.

 

Pour terminer, arrosez abondamment, et placez à la mi-ombre pendant quelque temps. Attention, pas de plein soleil !

 

Technique du godet

Cela paraît si simple que beaucoup se demandent pourquoi ne pas tout simplement prélever et replanter à l'endroit voulu. Bonne question, mais mauvaise idée. Il vaut mieux utiliser ces petits godets que, désormais, vous conserverez précieusement à chaque visite en pépinière et jardinerie. Ces récipients permettent au bébé plant de ne pas subir le traumatisme de l'arrachage trop violemment.

 

Ainsi protégé, son système racinaire se reconstitue tranquillement jusqu'à être assez fort pour la plantation finale. En outre, c'est bien connu, on est plus attentionné aux semis placés dans de petits pots qu'à ceux largués dans de grands massifs. C'est humain !

 

Comme la trémière

Cette vivace vaillante pousse partout, sur tous les sols, même secs et sablonneux. Sa réputation en termes de semis spontané n'est plus à faire. Prenez garde cependant, parce que ses racines sont assez délicates à manipuler.

Rejoignez notre communauté