Psycho et Sexo
Accueil > Psycho : se construire pour être soi

Psycho : se construire pour être soi

Info & Savoir

On ne naît pas soi, on le devient ! Et vous ? Quel chemin intérieur avez-vous choisi de suivre pour trouver votre propre essence ? Témoignages de nos lectrices.

Nathalie, 47 ans, divorcée, 2 enfants : « Mon divorce m’a fait grandir » 

« J’ai toujours été très optimiste de nature, jusqu’au jour où mon mari m’a quittée pour une jeune femme de vingt ans de moins que moi… Cela a été un véritable tsunami qui m’a fait perdre tous mes repères et toute ma joie de vivre ! Après plusieurs mois de profonde dépression, j’ai enfin accepté l’inacceptable. J’ai commencé à me remettre en question puis à lâcher prise.

 

En fait, ce divorce qui m’a tant secouée m’a fait grandir. Il fallait que j’en passe par là pour commencer à travailler sur moi. J’ai compris beaucoup de choses et surtout à ne pas reproduire les mêmes erreurs. Je viens de rencontrer un homme qui est le parfait opposé de mon ex-mari. Lui aussi est en chemin. J’ai retrouvé mon bel optimisme, mais un « optimisme lucide » aujourd’hui !».

 


 

Estelle, 58 ans, veuve, ex-femme au foyer : J’ai appris à dire non»

« J’ai eu une éducation chrétienne plutôt stricte et mes parents m’ont élevée dans le respect des autres et du travail bien fait. Chez nous, la femme n’avait jamais son mot à dire… Elle devait dire oui à tout, notamment au chef de famille. J’ai choisi un mari sur le même profil que mon père et j’avoue que je n’ai jamais été vraiment heureuse avec lui. Il a eu un accident de voiture et je suis devenue veuve à 51 ans. J’ai démarré une psychothérapie à ce moment-là de ma vie.

 

J’ai découvert qui j’étais vraiment à partir de là. J’ai enfin appris à dire non à ce qui ne me convenait pas ou plus et à écouter ma petite voix intérieure. Je n’avais jamais travaillé de ma vie. C’est devenu une nécessité, sur le plan financier bien entendu, mais surtout sur le plan de mon épanouissement personnel. Je me suis formée et suis devenue coach en développement personnel. Maintenant, j’accompagne des femmes à se trouver et à s’épanouir dans leur moi véritable. »

 

Nadia, 39 ans, mariée : « Je sais enfin qui je suis »

«Pour moi qui suis née sous X, tout a commencé par une recherche de mes origines et de mes vrais parents. Quand j’ai découvert qui était vraiment ma mère et pourquoi elle m’avait abandonnée à la naissance, j’ai été à la fois dévastée et heureuse d’avoir pu connaître mon histoire.

 

Je me suis passionnée pour la généalogie, puis de là, à la psycho-généalogie et à la psychologie dans son ensemble. Tout ce travail sur mes origines, le sens de mon histoire, tout ce long chemin de résilience, m’a permis de de découvrir dans ma vérité, mon intimité, mon essence. A 39 ans, après dix ans de recherches et de travail, je sais enfin qui je suis et où je vais. Une vraie renaissance intérieure ! »

Rejoignez notre communauté