Santé et beauté
Accueil > Pourquoi les pieds sentent mauvais ?

Pourquoi les pieds sentent mauvais ?

Info & Savoir

Il nous arrive parfois d'être incommodé par l'odeur de nos pieds, et parfois aussi par celle des autres. Tout d'abord, pourquoi nos pieds peuvent sentir plus oumoinsmauvais ? Et ensuite, quelles sont les solutions pour ne plus sentir mauvais des pieds ?

Le pied est la partie de notre corps qui a le plus de glandes sudori-pares. Nous en possédons 250 000 et ces glandes sécrèteraient près d'une demi-tasse de sueur chaque jour. Normalement la sueur ne sent pas. Elle est composée à 99 % d'eau et de sel ! Après avoir passé toute une journée enfermés dans des chaussures (voire beaucoup moins longtemps pour certains pieds), rien d'étonnant à ce que nos pieds transpirent et laissent échapper de mauvaises odeurs.

En fait, c'est la transpiration qui est à l'origine de l'odeur car elle offre un environnement propice au développement des bactéries. Entre les orteils, l'environnement chaud et humide favorise également le développement des champignons, responsables de l'apparition de mycoses. Il est important de savoir que les glandes sudori-pares qui se trouvent aux pieds sont inodores, tout comme les glandes des mains.

 

Donc l'odeur des pieds n'est pas propre à la personne mais aux facteurs qui favorisent la macération et la prolifération de bactéries odorisantes, comme la température et la qualité des chaussures (on transpire plus dans des chaussures en synthétique). Même si l'hérédité doit sûrement jouer un rôle : en effet, à chacun son odeur corporelle et son degré de transpiration.

 


 

À noter qu'il existe aussi une infection touchant surtout les adolescents, la kératolyse ponctuée, qui se surajoute souvent à un excès de transpiration. Elle se manifeste par une peau macérée, blanchâtre et percée de petits trous, qui dégage une odeur très prononcée. L'application d'un antibiotique local permet de se débarrasser de cette infection bénigne mais odorante.

Pour éviter les problèmes d'odeur, il faut donc d'abord être propre : se laver correctement les pieds, changer de chaussettes tous les jours et nettoyer régulièrement ses chaussures. L'hygiène plantaire :Se laver soigneusement les pieds au minimum une fois par jour, voire deux fois, à l'eau et au savon, voire avec un savon spécial transpiration excessive (contenant du ticlosan, substance antibactérienne). Bien faire mousser, puis nettoyer la voûte plantaire et entre chaque orteil. Bien assécher les pieds et entre chaque orteil. Saupoudrer de talc ou d'un produit anti-odeur.

 

Passer de l'alcool ou une lotion antiseptique sur les pieds. Cela diminue la prolifération des bactéries dans la sueur Le soin des chaussures : Procéder de même avec les chaussures : veiller à ce qu'elles soient bien sèches. Ne pas garder de chaussures aux pieds chez soi.

Ne jamais mettre les mêmes chaussures deux jours de suite, afin de laisser l'humidité s'évaporer complètement. Saupoudrer l'intérieur de talc ou de produit anti-odeur ou d'acide borique, une poudre fine et blanche que l'on trouve en pharmacie qui fait disparaître progressivement les mauvaises odeurs.

 

Pulvériser un peu de bicarbonate de sodium (aussi appelé bicarbonate de soude) dans ses chaussures Essayer des semelles spéciales contre les odeurs. Les chaussures neuves (ou les baskets sortant de la machine à laver) peuvent aussi être traitées à l'aide d'un spray déodorant antibactérien.

Éviter les chaussures en matière synthétique ou en plastique et privilégier les chaussures « respirantes », notamment celles avec intérieur cuir, ou aérées ou tressées, ou encore mieux en toile. L'idéal, c'est même la sandale, les nus-pieds. Utiliser des chaussettes en fibres naturelles (coton naturel, fil d'Écosse) et non en synthétique. En changer deux ou trois fois par jour si besoin.

Les traitements contre les odeurs et la transpiration excessive : Demander conseil à un dermatologue Selon l'origine des odeurs, des traitements peuvent être prescrits, comme des antifongiques en cas de mycoses ou des antibiotiques en cas de développement bactérien. Des traitements à base de sels d'aluminium peuvent aussi être utilisés.

 

Les sels d'aluminium sont présents dans la plupart des produits anti-transpirants. Ils limitent l'excrétion de sueur par les glandes sudoripares. Choisir la ionophorèse ou iotonphorèse, un bain de pieds dans lequel passe un courant électrique. Il permet de ne plus transpirer des pieds après une série de séances. Enfin, les injections de botox (toxine botulique A) peuvent aussi réduire la transpiration locale au niveau de la zone traitée, durant 6 mois environ.

Rejoignez notre communauté