Santé et beauté
Accueil > Le régime Dukan : attention, danger ?

Le régime Dukan : attention, danger ?

Info & Savoir

Le régime « Dukan », vous n'avez pas pu passer à côté à moins d'être restée, ces dernières années, perdue dans la jungle ! Tout le monde en parle ou en a parlé. Au départ, pour souligner le succès de cette méthode, aujourd'hui pour la critiquer sans égards. Pourtant, des milliers de femmes cherchent à perdre du poids et souhaitent désespérément trouver une méthode sérieuse leur permettant d'atteindre leur but. Est-ce le cas avec les régimes dits « protéinés » ? Un bilan s'impose.

Avant toutes choses, regardons de plus près qui est ce Pierre Dukan qui a donné son nom à ce régime à succès.

Pierre Dukan est un médecin nutritionniste qui travaille sur le sujet des comportements alimentaires depuis une quarantaine d'années. Spécialisé dans la rééducation nutritionnelle, il a écrit de nombreux ouvrages. Une approche assez révolutionnaire puisque l'un de ses livres en pleine mode de la maigreur avait pour titre « Les hommes préfèrent les rondes ». Un homme optimiste qui sait donc parler aux femmes ! Elles sont d'ailleurs sa cible prioritaire.

Qualifié de « gourou » par les médias, il est aussi un homme qui s'est attiré quelques inimitiés du fait du succès immense qu'il remporte à présent depuis quelques temps. Quelque peu iconoclaste, il n'hésite pas à appeler un chat un chat et notamment à utiliser l'adjectif « gros », mot qui semble être devenu une injure. Un parler vrai qui a pourtant fait mouche. Le médecin continue d'ailleurs toujours à recevoir dans son cabinet médical, au même endroit qu'il y a des dizaines d'années. Gros travailleur, il ne semble pas avoir perdu la notion de la réalité, et continue à prendre le métro. Marié, deux enfants, il dit s'épanouir tant au sein de sa famille que dans son travail.

 



Né en Algérie, Pierre Dukan va avoir 70 ans cette année. La diététique est toujours sa passion même s'il a débuté en tant que généraliste et se destinait au départ à la neurologie.

Selon lui, c'est souvent l'insatisfaction qui est souvent à la racine de la prise de poids initiale. Quand il a débuté, il s'est fait critique de la méthode de comptage des calories, qu'il estimait difficile à suivre. Il avait pour ami l'éditeur Pierre Seghers. Avec ses 130 kilos, celui-ci voulait maigrir mais sans avoir à se priver de viande. Pierre Dukan lui crée alors un régime sur-mesure. Depuis lors, le succès est au rendez-vous, et continue de grandir, y compris en dehors de France.

Pour le nutritionniste, le surpoids est à la racine non pas seulement d'un malaise moral, mais aussi et surtout physique. N'oublions pas que notre homme est médecin et pour lui, lutter contre les conséquences et dangers du surpoids signifie surtout lutter contre un vrai péril sanitaire qui menace la santé de chaque individu concerné, à terme plus ou moins long.

Parmi ces dangers, on peut recenser :

 

Le diabète de type 2

Une maladie en constante augmentation dans les pays développés. Il y a déjà plus de deux millions de diabétiques en France. Les maladies cardio-vasculaires : Infarctus, hypertension artérielle qui touchent en priorité les hommes, mais aussi les femmes surtout après la ménopause.

Les soucis respiratoires

En particulier les apnées du sommeil chez les personnes obèses, hommes et femmes. Les problèmes d'articulation : Le poids que doivent supporter les genoux, les chevilles en particulier est trop important.

Le mal de dos

La colonne vertébrale est également concernée, les disques souffrant de supporter une masse trop pesante.

Un malaise qui peut conduire à la dépression ou au repli sur soi.

D'autres maux peuvent être reliés au surpoids. On constate ainsi des troubles hormonaux, des soucis de circulation sanguine ainsi qu'une peau à problème.

Il ne s'agit absolument pas d'une méthode miracle, et d'ailleurs l'avertissement est clair : les personnes en surpoids et a fortiori obèses seront au régime toute leur vie, mieux vaut être clair sur le sujet. Cela ne signifie pas que l'on ne pourra pas manger de tout, mais il faudra sans cesse rester sous contrôle.

Le phénomène est en effet bien connu : face à la privation, notre métabolisme a tendance à ralentir afin de s'économiser et de faire des réserves dès que l'alimentation redevient abondante. C'est la raison pour laquelle les personnes qui ont suivi de nombreux régimes ont de plus en plus de mal à perdre des kilos les années passant. Au contraire, les kilos reviennent de plus en plus vite ! C'est aussi cette franchise qui rend la méthode si populaire. Les personnes qui souhaitent maigrir ne veulent pas entendre n'importe quoi contrairement à ce que les pontes du marketing pensaient. toute vérité n'est pas toujours agréable, mais contrairement au dicton, elle est bonne à dire. En réalité la méthode a été mise au point il y a une vingtaine d'années, depuis elle n'a fait que se perfectionner. Pourtant le succès est relativement récent, puisqu'il ne date que de cinq ans environ.

Régime et Psychologie

Au cours du temps, la façon d'envisager le corps a beaucoup changé. Il y a une trentaine d'années, les personnes qui consultaient un nutritionniste le faisaient essentiellement pour des raisons de santé, ou par besoin de séduction (les femmes en général). Aujourd'hui, la cible s'est considérablement élargie, car les motivations se sont multipliées. Le Français consulte un diététicien pour les deux raisons précédentes, mais aussi pour des motifs divers et variés.

On a ainsi vu apparaître « le régime de printemps » pour pouvoir rentrer dans son maillot de bain, « le régime de circonstance » parce que l'on marie sa fille. C'est aussi le souci d'image qui joue un rôle de plus en plus important : une image essentielle dans la vie professionnelle par rapport à des collègues ou une hiérarchie, ou tout simplement l'image personnelle. Car il y a une évidence : maigrir est certes bénéfique pour la santé, mais c'est aussi « bon pour le moral » comme dit la chanson.

L'image du bon vivant, un peu porté sur l'alcool et à la bedaine sympathique a laissé place à celle du cadre dynamique, homme ou femme, mince, bronzé et si possible un tant soit peu sportif. A titre d'exemple, il suffit de regarder les photos des grands patrons d'entreprises des années 60 et 70 et ceux d'aujourd'hui. Si les portefeuilles se sont étoffés, les silhouettes se sont amincies. C'est aujourd'hui la minceur qui est synonyme de succès, et non pas le surpoids, plus ou moins important.

Les études viennent même amplifier le phénomène en soulignant que ce sont les classes défavorisées qui souffrent le plus d'un excès de poids, pouvant aller jusqu'à l'obésité. L'identification à une image positive de réussite se fait donc, entre autres, par le poids. Pour les femmes, dépasser la taille 40 tourne parfois au drame, et ces messieurs ne sont pas épargnés !

Un régime construit peu à peu

Au départ, le régime Dukan était basé sur les protéines : résultats rapides, mais poids vite repris. Après réflexion, une seconde phase est ajoutée : des légumes viennent s'ajouter aux protéines. Les résultats sont meilleurs et plus durables, mais toujours insuffisants. Le challenge de la stabilisation est difficile à résoudre. Car le véritable succès des régimes se mesure au pourcentage de personnes qui ont perdu du poids de façon durable, et si possible pour la vie.

Finalement, le régime s'est complété au fil du temps en intégrant notamment les galettes au son d'avoine, mais aussi des éléments peu habituels, mais qui permettent de suivre un régime plus facilement tels que les sodas light. habituellement, ceux-ci ne sont pas recommandés car les « faux sucres » contenus dans ces sodas continuent d'entretenir le goût pour le sucré. Pourtant, les personnes qui suivent ou ont suivi des régimes sans aucun sucre savent que la plupart du temps, un gros « craquage » risque d'intervenir par frustration.

De plus, Pierre Dukan a clairement dit à plusieurs reprises qu'en ce qui le concerne, l'aspartame ne présentait pas de danger. Les dernières études semblent aller dans son sens, sauf à consommer des quantités véritablement très élevées.

I : La phase d'attaque

On retrouve dans cette phase le fameux régime « protéines » : viandes hors porc (et volaille sans peau), oeufs, laitages à 0%, poissons, crustacés, fruits de mer, sodas light et chewing-gums sans sucre. herbes, épices, vinaigre, moutarde sont autorisés, mais pas les matières grasses. Plus une galette Dukan au son d'avoine par jour. Boire au minimum 2 litres d'eau par jour dans cette phase.
Durée : 3 à 5 jours

II : La phase de croisière

Aliments phase I et ajout de certains légumes verts et de crudités un jour sur deux : phase PP et phases PL. Certains légumes sont interdits, tels que les salsifis, maïs, avocats et bien entendu les féculents. Les amateurs de soja peuvent cependant consommer des steaks de soja ou du tofu s'ils aiment cela. Il convient également de limiter la consommation de légumes contenant du sucre comme les carottes et les betteraves.
Durée : en fonction de l'objectif recherché. En moyenne, la perte de poids est d'un kilo par semaine. La durée dépend donc du fait que l'on a 5 ou 15 kilos à perdre.

III : La phase de consolidation

Aliments autorisés : ceux de la phase II plus deux tranches de pain et une portion de fruits par jour, à l'exception des bananes, cerises et raisins. Ainsi que deux portions de pâtes et deux repas normaux par semaine.

Par repas normaux, on entend : apéritif, pain, fromage ou dessert inclus, sans pour autant manger comme quatre ! Il est ainsi interdit de se resservir. Ces deux repas sont très importants, car ils permettent de mener une vie sociale normale et d'éviter des frustrations trop importantes. Et un jour par semaine : protéines pures (idem Phase I).

Durée : 10 jours par kilo perdu. Soit pour 10 kilos en moins, une phase de consolidation qui doit durer 100 jours.

IV : La phase de stabilisation

Aucun aliment n'est interdit, mais les repas doivent rester raisonnables tant en variété qu'en quantité. trois conditions sont à respecter :

1. Un jour de protéines pures par semaine (sans laitages ni oeufs) : le fameux jeudi protéiné.

2. Une galette au son d'avoine par jour ou trois cuillerées à soupe.

3. Abandonner les ascenseurs et marcher 20 minutes par jour

Durée : toute la vie !

Une recette très simple puisqu'elle est faite à partir de fromage blanc à 0%, d'un oeuf et de son d'avoine. Elle a pour rôle de favoriser le transit intestinal et de faciliter ainsi l'élimination des graisses résiduelles.

Le son d'avoine a une action sur l'amaigrissement, car il diminue l'absorption des calories au niveau de l'intestin grêle. Il est particulièrement riche en fibres solubles et en pectine, Il contient des protéines et des sucres lents, ce qui accentue l'aspect coupe-faim. Le son d'avoine est concrètement l'enveloppe externe du grain. Il permet notamment d'absorber jusqu'à trente fois son volume en eau, ce qui ajoute au sentiment de satiété.

Autre particularité : les fibres du son ne peuvent être assimilées par le corps humain, elles vont donc traverser le côlon en emportant avec elles une partie des graisses et sucres du repas qui n'auront pas le temps de s'installer dans notre organisme. Une aide minceur importante pendant le régime. De plus, il n'a que peu de goût ce qui le rend facile à consommer, ou à mélanger à d'autres aliments. Il s'achète dans les boutiques de diététique ou d'alimentation biologique, mais on le trouve également dans les grandes surfaces. Chez Auchan entre autres qui a bien développé cette famille de produits.

Deux bémols : Si le son aide à éliminer, il emporte aussi avec lui une partie des nutriments, il ne faut donc pas en abuser. De même, le son n'est pas recommandé aux personnes sensibles du côlon et il convient de ne surtout pas excéder les doses recommandées, soit 30 grammes par jour.

Le grand intérêt du « Dukan » est qu'il n'est constitué que d'aliments naturels, il respecte une progression naturelle, sans espoir pour autant de perdre 25 kilos en un temps record. Autre grand avantage pour ceux qui suivent la méthode : tous les ingrédients autorisés sont listés, ce qui permet de suivre des recommandations simples et claires sans avoir à élaborer des recettes, compter des calories ou hésiter sur sa liste de courses. Il convient en effet d'être directif, même si l'on peut ensuite adapter quelque peu en fonction de ses goûts.

Si certains préfèrent suivre le régime seuls en suivant les principes exposés dans les différents livres du Dr Dukan, nombreux sont ceux qui s'inscrivent sur le site Internet, l'un des points clés du système, car il permet un accompagnement.

Moyennant paiement, un coaching quotidien via Internet est effectué, sans oublier des réponses quotidiennes à une série de questions que se posent les personnes au régime.

Le site présente une série de témoignages permettant de se rassurer quant au succès de la méthode ou de s'autoencourager au jour le jour. Il propose aussi des informations sur les aliments, des recettes, des chats, des interviews, actualités, vidéos, en bref une somme d'informations assez impressionnante que l'on peut consulter en cas de doute ou de baisse de motivation. Des sujets connexes à la prise de poids sont également abordés tels que la ménopause par exemple. Il ne faut pas oublier que ce régime est prioritairement suivi par les femmes, même s'il a de plus en plus de succès auprès des hommes aussi.

A noter également qu'en fonction des éléments donnés pour calculer le « juste poids », la réponse peut être : pas de coaching minceur nécessaire, car le poids est en fait considéré comme convenable. Il est quand même possible de s'inscrire sur le site pour bénéficier des conseils ou informations. Il est cependant spécifié que le site est destiné aux personnes en réel surpoids, et non pas à ceux ou celles qui se visualisent ainsi sans que ce ne soit le cas d'un point de vue médical. En dehors du coaching quotidien, chaque personne inscrite bénéficie d'un espace minceur, nommé « appartement minceur ».

1. Les avantages du régime Dukan

1. La rapidité : Les régimes protéinés sont populaires déjà depuis plusieurs années. Pour une raison très simple : ils sont efficaces pendant la période où on les met en pratique, et la perte de poids est très rapide. Cependant, aucun diététicien ou médecin sérieux ne les conseille sans avoir simultanément évoqué toutes les précautions qui doivent accompagner ce type de diète.

2. La diminution du gras : Le fonctionnement est bien connu : une alimentation riche, voire exclusive, en protéines oblige l'organisme à puiser dans ses réserves du fait que ce dernier ne trouve pas les lipides et glucides nécessaires à son fonctionnement. Il va donc puiser en particulier sur notre gras, exactement ce que l'on souhaite lorsque l'on est au régime. Pour être plus exact, lorsque le repas n'inclut pas de sucre, il va prendre ce dont il a besoin, notamment le glycogène, dans le foie et les muscles. Ensuite seulement, il passe aux cellules adipeuses.

3. Le maintien du muscle : Normalement, les muscles sont relativement peu affectés car ils se nourrissent entre autres de protéines et leurs besoins sont donc satisfaits.

4. Plus de calories brûlées : Les protéines ne sont pas stockées par l'organisme. Elles servent de carburant, quant au surplus, il est éliminé. En absorbant les protéines, le corps utilise dans le même temps de l'énergie : la thermogénèse est deux fois plus élevée après un repas riche en protéines qu'après un repas normal. (Thermogénèse : niveau de calories brûlées au repos.)

5. Une sensation de satiété : Les protéines sont un « coupe faim » naturel. Elles enlèvent l'envie de grignoter et ôtent la sensation de faim pendant plusieurs heures.

Les inconvénients du régime Dukan
 Au-delà des inconvénients, il y a même des interdictions. Ainsi, les insuffisants rénaux, les personnes ayant des problèmes pour réguler le potassium ne peuvent pas suivre ce régime. Et dans tous les cas, il faudrait ne jamais démarrer un régime de ce type, ou un autre, sans une consultation médicale.

 

On ne sait pas toujours les problèmes dont nous pouvons être affectés, et un bilan hormonal ou cardio-vasculaire est recommandé. En effet, lorsque l'on est en surpoids, voire obèse, il convient de chercher l'origine du problème. Il peut s'agir effectivement d'un excès de nourriture par rapport à sa dépense calorique. Mais d'autres causes peuvent être en cause, tel qu'un dysfonctionnement de la thyroïde par exemple, et dans ce cas, il est inutile de commencer par le régime, il faut démarrer par un traitement adéquat avant de s'attaquer à l'aspect nutritionnel.

En fait, le principal danger est bel et bien là : de très nombreuses femmes, de tous les âges se lancent en fait dans ce genre de régime « hyper protéiné » sans aucun avis de spécialiste préalable. Et le font durer parfois plus que de raisonnable, car le poids qu'elles ont en objectif n'est pas encore atteint.

1. Une vie sociale impossible

Aller au restaurant ou manger chez des amis en ne mangeant que des protéines est extrêmement compliqué, et à vrai dire peu plaisant, à la fois pour ceux qui sont au régime et ceux qui partagent le repas ou qui invitent.

2. La constipation

Ce régime provoque quasiment toujours de la constipation et perturbe le fonctionnement de l'intestin. En effet, sans gras et sans fibre, l'intestin ne fonctionne pas normalement. Les personnes sensibles de l'intestin et du côlon doivent donc être particulièrement prudentes, surtout dans la durée.

3. Surcharge du foie et des reins

Les protéines ont tendance à charger l'organisme et donc à produire de l'urée. Cela provoque parfois une sensation de faiblesse, des troubles de l'humeur, des problèmes d'haleine, ainsi que des soucis spécifiques chez les athlètes sportifs.

4. La reprise du poids

Il s'agit ici de l'un des inconvénients majeurs pour les personnes concernées. Le régime « hyper protéiné » est efficace, mais dès que l'on reprend une alimentation normale, les kilos reviennent. C'est la raison pour laquelle, il faut être suivi dans le temps afin de procéder à une rééducation de son alimentation. Faire un régime, perdre du poids, puis recommencer quelques temps après avec ses anciennes habitudes, rien de pire pour le métabolisme qui va s'habituer à faire de la résistance. La tentation est grande de recommencer les régimes ; ce qui accroit le risque de carences en vitamines et minéraux.

Cependant, notez bien que dans le cas du régime Dukan, la phase d'attaque ne dure que de trois à cinq jours et ne présente donc pas de danger. Il est au contraire très important de passer à la phase II, car les légumes en bonne quantité viennent rééquilibrer en partie le régime.

A noter également que si l'on veut vraiment avoir des résultats, l'idéal est de faire du sport en même temps, même le matin avant de manger. Une activité sportive même légère est très bénéfique. La plupart des médecins évoquent une demi-heure de marche quotidienne, à condition que la marche soit rapide.


Rejoignez notre communauté