Psycho et Sexo
Accueil > Comment vivre malgré les souffrances du passé

Comment vivre malgré les souffrances du passé

Info & Savoir

Peut-être pensez-vous qu'il est grand temps pour vous d'apprendre à vous débarrasser des souffrances du passé. Vous devez les laisser partir et apprendre à aller de l'avant. Rester bloqué sur ses souffrances est une sorte d'auto-torture qui peut causer de sérieux problèmes à votre santé physique et mentale. Oui, mais comment laisser partir ce que vous avez gardé intérieurement pendant si longtemps ?

Lorsque que vous vous accrochez au passé, votre présent en devient le miroir et vous n'avancez plus. Des méthodes existent pour aller enfin de l'avant.

 




La vie à laquelle vous aspirez ne sera pas un fruit du hasard. Elle résultera de la manière dont vous utilisez vos ressources, votre temps en premier lieu, et votre énergie. Créer une vie satisfaisante dépendra aussi de l'effort que vous déployez dans une direction choisie. Comment y arriver ? Se simplifier la vie peut constituer un excellent point de départ.



Lorsque vous vous simplifiez la vie, vous trouverez certainement du temps et de l'énergie supplémentaires, nécessaires pour vous consacrer à ce qui est plus important pour vous. Il s'agit très probablement de récupérer le temps et l'énergie dépensés à votre insu. Le temps inutile passé devant la télé, le temps passé devant un ordinateur au dépend de votre sommeil et de vos tâches quotidiennes, l'énergie dépensée dans des relations de peu d'intérêt, etc.

 

Prendre un nouveau départ

Pour un nouveau départ, vous devez réévaluer la façon dont vous passez votre temps, choisir de dépenser votre argent d'une autre manière. Recherchez d'autres façons plus productives d'utiliser votre énergie. Sachez que tout effort fourni pour accéder à votre idéal, la vie vous le récompensera. Faire confiance à la vie c'est faire confiance à vousmême. Simplifiez-vous pour aller de l'avant.

 

Faire le point avec son passé
Vous ne pouvez pas aller de l'avant tant que vous n'avez pas fait le point avec votre passé. Si votre passé n'a pas été analysé, si vous l'avez ignoré, votre passé reviendra dans vos pensées régulièrement, parfois au milieu de conversations sur vos projets. A chaque fois que vous ferez des plans pour votre futur, votre passé reviendra en scène. Si vous pouvez faire le point avec vos souffrances d'hier, votre passé n'aura plus d'adhérence sur vous, vous serez prêt à aller de l'avant. Vous mettrez votre passé là où il doit se trouver, aux archives. Tournez-vous vers l'avenir en archivant votre passé.

 

Aller de l'avant pour créer
Il y a une corrélation directe entre les gens qui vont de l'avant et leur capacité à produire et à créer. Si votre passé est correctement archivé, s'il ne vous hante plus, il sortira de votre esprit une liste de choses qui vous tiennent à coeur que vous serez prêt à réaliser. Vous serez clairement en phase pour aller de l'avant.

Parfois aussi, ce sont tout un lot de problèmes psychologiques mais aussi matériels et logistiques qui nous empêchent d'aller de l'avant. Il faut donc chercher ce qui vous bloque et vous retient dans l'immobilisme : Un manque d'argent ? Des enfants trop prenants ? Un manque de confiance en vous ? Quel que soit le souci, apprenez à en prendre conscience. Ensuite, parlez-en à une personne de confiance autour de vous, un coach, un médecin ou un thérapeute. La parole libère et permet toujours d'avancer.

Ce n'est pas sur votre canapé ou dans votre lit que vous ferez avancer les choses. Secouez-vous !

D'abord, en vous faisant plaisir : un relooking chez le coiffeur, un massage au spa, la reprise d'un sport apprécié, des soirées avec vos amis. Chaque jour, faites l'effort de vous faire belle, de vous habiller et de vous maquiller correctement et donnez-vous deux petites choses à faire : une agréable et l'autre un peu moins. Chaque soir, félicitez-vous pour ce que vous avez accompli avant d'aller vous coucher. Chaque matin, avant de vous lever, remerciez la vie pour ce qu'elle vous donne et motivez-vous pour ce que vous devez accomplir.

Ensuite, il est temps de vous fixer des objectifs de vie. Pour cela, reportez-vous à notre article p.104 de ce numéro. Attention à ne fixer que des objectifs réalistes donc réalisables et à ne jamais mettre la barre trop haut, afiin de ne pas vous décourager.

Y aller doucement, mais sûrement est le bon tempo. On ne change pas sa vie, son comportement, ses pensées, ses objectifs comme cela du jour au lendemain. A chaque jour suffit son travail ! Prenez le temps de bien faire les choses, à votre rythme. Vous n'avez aucun train à prendre sur le chemin de la vie, juste à suivre vos intuitions, vos envies et vos désirs.

Croire en soi est une attitude, un comportement à intégrer au quotidien. Il est évident que le passé aide (ou pas) à se rassurer, à ne pas se laisser influencer par des personnes néfastes. Ce passé peut être celui de l'enfance, mais il est plus souvent celui de la vie d'adulte et des étapes qui ont été franchies avec succès. Tout ce qui nous aide à croire en nous est la plupart du temps assez simple à trouver. Il suffit de réfléchir en toute quiétude pour retrouver sa stabilité.

Qu'il s'agisse de réalisations personnelles, d'objets concrets, de simples pensées, de relations, de coachs, ces aides sont bel et bien réelles. Peu importe qu'elles ne soient pas nombreuses, croire en soi n'est pas une question de quantité.

Il est souvent difficile de sortir d'un cercle vicieux par soimême. Certaines épreuves sont parfois difficiles à surmonter seul. Pour autant, une psychothérapie n'est pas toujours obligatoire. Il est aussi possible d'améliorer ou de construire son estime de soi par des méthodes plus légères : la thérapie comportementale, la visualisation positive ou la PNL.

En suivant ces premiers conseils, vous devriez rapidement passer à autre chose pour envisager l'avenir de manière plus sereine. N'estce pas un bon début pour enfin aller de l'avant ?

Rejoignez notre communauté