Santé et beauté
Accueil > Les bienfaits des poissons gras

Les bienfaits des poissons gras

Info & Savoir

Sardines, maquereaux, harengs et saumon sont des poissons gras. Riches en Oméga 3, ils sont excellents pour la santé et sont conseillés dans tous les régimes diététiques !

Profitez de l’été, pour en consommer au moins deux fois par semaine. Au barbecue, en brochettes, au grill, à la poêle, en papillotes, crus, en apéritif, voici de vrais bienfaits de la nature exquis et savoureux !

 


 

Poissons gras : sardines et maquereaux

 

L’apport lipidique de la sardine, quoiqu'on en pense, est modéré (9 g de lipides/100 g) tout comme celui du maquereau (12 g de lipides/100 g).

 

Ces deux poissons sont aussi une source de vitamines PP, B6, B12, A et E (indispensables à la vue, la mémoire, la circulation sanguine) et de vitamines D (utiles à la fixation du calcium), sans compter leurs apports en sels minéraux et oligo-éléments (iode, phosphore, potassium et sodium) ou encore en fer ou en cuivre.

 

Côté nutrition, ils permettent de couvrir à peu près un tiers de l’apport journalier moyen recommandé en protéines : 20,4 g pour 100 g de sardines (163 Kcal) et 19 g pour 100 g de maquereau (200 Kcal).

 

Les sardines et les maquereaux : excellente source d'Oméga-3

 

Sans nuire à la ligne, ces poissons gras sont les alliés de notre vitalité car ils sont une excellente source d’Oméga 3.

 

Ces graisses poly-insaturées participent au développement du cerveau pendant l’enfance et à son bon fonctionnement pendant toute la vie. Consommés en quantité suffisante, les Oméga 3 contribuent à limiter les risques cardiovasculaires, en armant notre organisme contre le mauvais cholestérol.

 

 

Poissons gras : bons pour le cerveau !


Nombre d’études ont montré que les gens qui mangent beaucoup de poisson et de crustacés sont moins sujets à la dépression. 

 

D’autres études indiquent qu’un régime alimentaire riche en acides gras oméga-3 a un effet positif sur les jeunes ayant des difficultés d’apprentissage, car le cerveau est en grande partie composé de graisse, et majoritairement des acides gras oméga-3 DHA et EPA.


Poissons gras : le saumon en vedette

 

A l’origine symbole de festivités, le saumon fait aujourd’hui partie des habitudes culinaires quotidiennes des Français, qui en consomment environ 2,3 kg par an.

 

Le saumon atlantique est proposé en poisson frais, congelé ou comme filet fumé ou séché. En ce qui concerne sa valeur nutritive, le saumon est un produit excellent. Il fournit une quantité élevée d'acides gras oméga 3 et il est riche en vitamines liposolubres A et D. Il possède également une teneur élevée en vitamines liposolubles B12 et en pyridoxine.


N'ayez plus peur du gras des poissons !

 

Il ne faut pas avoir peur du gras provenant des poissons, et ce, pour les bénéfices santé qu’ils apportent. Afin de respecter l’équilibre alimentaire, il faut prendre en considération la qualité des aliments consommés et la quantité quotidienne en apports caloriques.  

 

Le diététicien-nutritionniste, Laurent Buhler, recommande les poissons gras (le saumon mais aussi la sardine, le maquereau ou encore le hareng) et conseille de manger du poisson maigre et du poisson gras entre 2 et 4 fois par semaine.

 

Grâce à cet apport, vous améliorerez la qualité de votre alimentation et fournirez à votre organisme les vitamines et Oméga 3 dont il a tant besoin.

 

Rejoignez notre communauté