Santé et beauté
Accueil > Le mal de dos est souvent lié à votre alimentation

Le mal de dos est souvent lié à votre alimentation

Info & Savoir

La première partie de cet article sur le « mal de dos » mettait en cause les haubans musculaires qui relient les hanches à la colonne vertébrale lombaire. La démonstration de cette explication mécanique est incomplète. Pour comprendre l'origine même du mal de dos, il devient nécessaire de trouver une explication aux douleurs qui surviennent sans effort, par exemple au lever du lit ou lors d'un mouvement de la vie courante.

L'hypertonie musculaire étant la conséquence d'une mauvaise élimination de l'acide lactique, une mauvaise circulation locale pourrait être en cause.

 



De même qu'un noeud sur le tuyau d'arrosage ralentit l'écoulement de l'eau et freine la poussée de vos végétaux même plantées sur un terrain fertile, de même, l'existence d'une compression sur le trajet du système vasculaire en rapport avec un muscle, favoriserait une hypertonie musculaire. Il devient alors nécessaire de déterminer la localisation de cette compression et sa cause. Or, l'espace concerné se situe entre la pompe cardiaque et le bassin, c'est-à-dire l'abdomen où logent tous les organes digestifs.

Tous les troubles digestifs sont la conséquence d'excès ou d'une mauvaise alimentation. A terme, ils épuisent le pancréas et le foie. Les excès de toxiques (alcool, café, thé, chocolat, tabac, cola) altèrent le foie. La bile qui est le produit de dégradation des fonctions hépatiques est moins alcaline et ne parvient plus à neutraliser l'acidité gastrique.

Ainsi le PH du tube digestif où sont digérés les aliments n'est plus adapté à l'action des enzymes pancréatiques. La digestion des aliments est perturbée et l'intestin grêle récupère des aliments mal digérés. Sa muqueuse se fragilise, devient irritable et hyper-perméable ne parvenant plus à filtrer les déchets digestifs. L'acidité du tube digestif impose ainsi une surproduction d'enzymes au détriment de la synthèse de l'insuline. Les enzymes et l'insuline sont produits par la même glande, le pancréas.

Ainsi, le manque d'insuline diminue l'absorption du sucre dans les cellules et augmente la concentration de sucre dans le sang. Le sucre en excès se transforme en graisse. La surcharge pondérale est un facteur supplémentaire qui intervient dans le mal de dos.

De plus, certaines associations alimentaires, telles que la présence de yaourt ou de fromage blanc aux repas qui comprennent des céréales ou des féculents, créent des fermentations lactiques à l'origine de ballonnements.

Quand la publicité vante les bienfaits des produits laitiers en invitant à consommer du lait au petit déjeuner, des yaourts le midi, du fromage au dîner, il devient aisé de comprendre pourquoi tant de personnes souffrent du mal de dos.

Tout d'abord parce que 50% de la population a cessé de synthétiser la lactase, l'enzyme qui casse le lactose en sucre assimilable par l'organisme. Ensuite, parce qu'il est courant lors du petit déjeuner d'associer un café ou un thé à un produit laitier non fermenté. L'association de tanin que l'on retrouve dans le café ou le thé avec des produits lactés non fermentés est un puissant inhibiteur de digestion

Il s'agit maintenant de comprendre pourquoi certaines douleurs lombaires de type sciatique sont localisées d'un seul côté. L'artère qui part du coeur bifurque une première fois pour donner deux branches, une gauche et une droite, puis chacune d'elle se divise à nouveau en deux autre branches, une interne et une externe. Selon l'emplacement anatomique de l'organe ou du viscère en cause, la branche artérielle droite ou gauche est comprimée. Ainsi, le foie, le tube digestif dont l'anse est à droite, sont en rapport avec la sciatique droite, et l'estomac, le pancréas et le colon avec la sciatique gauche.

Une lombalgie chronique, lorsqu'elle est associée à une fragilité du cartilage, peut installer une faiblesse lombaire qui peut être accentuée par des déviations de la colonne vertébrale de type scoliose. Même après le soulagement, Il est donc utile selon l'âge et les antécédents, d'apporter deux constituants majeurs du cartilage : la chondroitine et la glucosamine et d'y associer la silice organique à partir de laquelle sont élaborées les fibres de collagène et d'élastine qui assurent l'élasticité des ligaments.

La fonction hépatique est souvent en cause et toujours silencieuse ; or c'est le foie qui métabolise les sucres et les graisses. L'excès de sucres favorise la transformation des sucres en graisse et libère de l'acide et de l'oxyde de carbone. Pour neutraliser l'acidité, l'organisme puise dans les bases telles que le calcium qui constitue notre charpente osseuse et le magnésium qui participent à la détente musculaire. Toutefois, l'existence d'une compétition entre l'absorption de calcium et de magnésium impose le reste d'un rapport de 2,5 mg de magnésium pour 1 mg de calcium.

 



Dans tous les mouvements, le tronc doit rester droit, faute de quoi, s'exerce un bras de levier dont la force se concentre sur la charnière lombo-sacrée. Prendre appui sur le lavabo en se lavant les dents, ne pas rester en suspension au-dessus d'un plan de travail (repassage, bricolage) ni penché en avant (passage de l'aspirateur). Ne jamais mettre simultanément les deux genoux au sol pour soulever une charge, conserver un des deux pied au sol. Ne jamais se relever brutalement d'un lit par un coup de reins, se coucher sur le côté, basculer le tronc puis pousser avec les mains pour se relever. Pour se lever d'un fauteuil rapprocher les fesses au bord, poser vos deux mains sur les genoux et pousser sur vos bras pour vous aider à vous relever.

Retenez que le mal de dos doit être interprété comme un signal d'alarme qui renseigne sur l'existence d'un déséquilibre fonctionnel qui fait le lit de la maladie mais qui, à ce stade, est encore silencieux. Cette information sert de filtre de santé et ouvre la voie vers un nouveau système de santé qui répond à un décalage entre les besoins de la population et le service de santé apporté. Les médicaments, toujours toxiques, parfois mal tolérés, peuvent ainsi être évités. Si vous respectez ces conseils et les mesures de prudence, votre mal de dos ne sera plus une fatalité et Mère Sécu que nous payons tous se portera mieux.

N'hésitez pas à consulter un ostépathe D.O Agréé tel que M. Christophe Barrancos, Ostéopathe à Lyon pour vos problèmes de dos.

Rejoignez notre communauté