Psycho et Sexo
Accueil > Doit-on avoir des secrets dans un couple ?

Doit-on avoir des secrets dans un couple ?

Info & Savoir

La notion du secret est supposée être éloignée de la notion d'amour véritable et sincère. Pourtant, la vie étant ce qu'elle est, il est bien normal de ne pas échanger sur tout et de ne pas tout se dire dans un couple. Il paraît légitime d'avoir son jardin secret. Mais tous n'ont pas la même façon de voir les choses. Les femmes sont d'ailleurs sur ce sujet souvent les plus exigeantes.

Même les personnes les plus sincères ont connu le secret. Cela fait sans doute partie du plaisir qu'ont certains à se passionner pour les énigmes policières du style d'Agatha Christie.




La littérature a d'ailleurs amplement utilisé ce ressort. Du « Secret de la Chambre jaune » de Gaston Leroux au « Secret » de famille de Philippe Grimbert, nous nous passionnons aussi pour les histoires cachées de la vie privée des people ou les intrigues des politiques. Les magiciens aussi sont fascinants, eux dont la profession même est basée sur des secrets préservés, les médecins quant à eux nous font peur avec les secrets qu'ils sont susceptibles de garder.

Pourtant dans l'amour, il semblerait que le secret ne doive pas être de mise. Et ce sont les femmes qui l'affirment en nombre. Elles revendiquent le fait de ne pas avoir de secret pour leur partenaire et pensent que ne pas tout partager est le signe d'une infidélité et d'une inconstance. Les hommes, eux, sont nettement moins passionnés par cet aspect des choses. Il ne leur semble pas absolument indispensable d'avoir à tout raconter, et bien souvent, les secrets des autres ne les intéressent pas le moins du monde.

Les premiers temps, le couple a tendance à ne pas se quitter et à partager tous ses moments libres ensemble. La passion est au rendez-vous, parfois même la fusion, à tel point que l'on ne s'identifie plus vraiment comme un être à part. C'est aussi le moment où l'on s'engage dans des promesses qui risquent de devenir quelque peu lourdes à porter : on promet ainsi de tout se dire, de ne rien se cacher, de tout avouer, quel que soit le sujet... y compris l'adultère.

Cette honnêteté absolue est absolument remarquable, on peut même l'admirer et en faire une preuve d'amour. En s'échangeant ce type de promesse, on fait aussi preuve d'une certaine crédulité. En effet, s'engager à tout se dire signifie que l'on n'a pas une confiance illimitée en l'autre et qu'on lui demande ainsi une sorte de gage. La relation est encore fragile et ce type de promesse semble pouvoir la consolider.

Il s'agit en fait d'une réassurance pour les deux parties, comme si soudainement tout devenait si facile. Lorsque l'on sait que la communication au sein d'un couple n'est pas si simple et que les mots n'ont pas toujours le même sens pour un homme et une femme. Les mots ne sont pas toujours les amis d'un couple. Qu'en est-il donc de la vérité, pure et dure ?

Converser, dialoguer, échanger et ne pas hésiter à parler parfois de ce qui fâche, voilà qui est nécessaire. Mais une véritable relation est aussi basée sur une complicité, qui peut être silencieuse. Un regard échangé, une compréhension et c'est le fou rire assuré. L'émotion s'exprime rarement par les paroles, elle passe aussi et surtout par les gestes, les regards, les pleurs, le sourire...

En fait, vouloir tout savoir de l'autre est une exigence légitime, ou au moins compréhensible, sauf que cela exprime surtout le désir de posséder l'autre, ou au contraire de se fondre en lui. Une fusion dangereuse pour un couple, car c'est dans l'expression de l'individualité de chacun que la durée du couple prend ses racines. La vérité, pourquoi pas ? Mais on prend effectivement le risque d'avoir trop de différences à gérer et de ne pas laisser le temps faire son oeuvre en prenant de l'expérience. Les différences qui nous séparent doivent être assimilées pour que ce qui nous rassemble ne soit pas perdu de vue.

Il est important, parfois essentiel, de faire le point sur les deux aspects simultanément. Et que serait une relation avec un jumeau parfait ? L'enrichissement des deux parties du couple se fait justement par une complémentarité. Les points communs sont ceux qui nous rapprochent, nos divergences sont parfois aussi la réponse contre la monotonie et la régression de la relation.

Le jardin secret fonde l'individualité. Or, ce sont bel et bien deux individus bien distincts qui forment une nouvelle unité : leur couple. Le jardin secret que nous gardons enfoui en nous a son utilité et contribue à la formation de notre personnalité. Des événements que nous gardons pour nous par honte, par peur du ridicule, par discrétion. Il est inutile de partager tout cela avec son compagnon, même si le degré d'intimité et donc de révélation est extrêmement élevé. Garder son jardin secret est au contraire une preuve de maturité et le partager doit être un choix et non pas une obligation. Inutile de culpabiliser à cause de cela.

Car cacher certains petits secrets ne signifie pas trahir. Le mythe de l'amour absolu dans lequel les deux partenaires sont en quelque sorte reliés par un lien secret qui leur fait connaître chaque geste ou pensée reste un mythe. Il est normal bien entendu que l'on soit particulièrement sensible à l'autre et à ses humeurs, de là à partager la moindre petite information avec lui, il y a un grand pas ! Pour mener une vie agréable, certains éléments de notre vie ne sont pas à partager, quand bien même il ne s'agit pas de choses qui pourraient nous être reprochées.

L'époque est difficile pour les couples, le nombre de divorces le prouve. Ceux qui durent mettent souvent leurs certitudes en question afin de s'adapter à une nouvelle situation. Ces conjoints n'ont pas la sensation d'être casés au sens littéral du terme, mais au contraire de vivre une situation qui reste fragile. Les deux partenaires sont vulnérables et tout peut toujours arriver. Eviter les certitudes et faire les efforts nécessaires pour parvenir à ce que leur amour reste bien vivant est salutaire.

Les couples qui se séparent sont sous le coup d'une déception ou d'une trahison. Mais il est parfois plus facile de se séparer que de faire l'effort nécessaire pour retrouver un nouveau dynamisme. Il en va parfois de l'image de soi ou des principes que l'on a mis en avant pendant des lustres.

Il ne faut pas avoir l'impression de trahir son amoureux pour des sujets qui n'ont pas vraiment d'importance. S'il déteste l'une de vos copines, rien ne vous empêche de déjeuner avec elle sans pour autant l'informer ou lui faire un compte-rendu de vos conversations. Certaines discussions n'apportent vraiment rien au couple.

On nous a pour la plupart élevés dans l'horreur du mensonge. A tel point que nous avons la sensation parfois de faire un « péché » en ne disant pas tout ou en cachant le fait que nous avons pleuré ou sommes en réflexion sur un sujet dont nous n'avons pas encore envie de discuter à deux. La mauvaise conscience est souvent mauvaise conseillère et en culpabilisant, nous partageons parfois plus que ce que nous souhaitons vraiment.

C'est en fait la peur de l'adultère et de la tromperie qui pousse certaines femmes et hommes à vouloir tout savoir. « Si tu me trompes, je te quitte », voici une phrase bien familière. A la fois légitime et bien exigeante. D'autant que les trahisons sont légion, elles s'étalent même dans les magazines et concernent jusqu'aux chefs d'Etats.

On peut se prendre de passion sans que cela ne se transforme en relation à long terme car l'on ne connaît pas toujours le partenaire dans la période fusionnelle. Lorsque vient le moment de former véritablement un couple, dans la durée, il faut alors réussir non seulement à dialoguer mais à bâtir un projet commun permettant à chacun de garder un certain degré d'indépendance, variable en fonction des couples.

Il est ensuite normal que des crises se déclarent, elles sont des moments d'ajustement ou chacun tente de prendre le pouvoir sur l'autre. Les moyens divergent : dévaloriser l'autre, bouder plusieurs jours, se présenter en victime, pleurer ou tomber malade. Pour sortir de ces mauvais pas, il convient de s'ouvrir à nouveau à l'autre pour intégrer les différences mutuelles.

Une bonne scène de ménage est plutôt salutaire, car elle permet souvent de mettre en parole des sujets de mécontentement qui n'avaient pas pu être exprimés. Ainsi, les signaux que chacun émet ne sont pas toujours très clairs. Se mettre en colère ou bouder parce que le mari rentre tard sans avoir appelé peut être mal vu par un homme qui était véritablement bloqué par son travail et estime n'avoir rien à se reprocher. Ne pas voir que cette crise est engendrée par l'anxiété que ce retard inexpliqué a soulevé peut poser problème.

Respect mutuel, confiance, estime, voire admiration réciproque permettent d'avancer et d'avoir une idée précise de ce que l'on peut attendre de l'autre, sans exiger l'impossible. Le bonheur d'un couple qui dure n'est pas un cadeau, il se construit. Mais tout cela est un processus long qui se met en place doucement. Pendant ce temps, il peut arriver que les crises traversées par l'un ou/et l'autre mènent aussi à une autre histoire d'amour ou tout simplement de sexe.

Doit-on tout dire ?
En France, 39% des hommes et 25% des femmes en couple auraient déjà trompé leur partenaire sans pour autant se séparer. Autant dire que bien des couples ont connu la tromperie et l'adultère. Pour certains, il faut systématiquement se confier, en parler, quitte à prendre le risque d'une séparation. Pour d'autres, au contraire, mieux vaut garder le secret, du moins lorsqu'il s'agit d'une aventure sans lendemain. Chacun a le droit d'avoir une opinion sur ce point, mais il faut se poser au moins ce type de question : Histoire d'amour extraconjugale ou nuit de sexe opportuniste ? Evènement exceptionnel ou répété ?

Il faut être à même de répondre à cela avant de tout révéler à un partenaire avec qui l'on a établi une belle relation et que l'on n'a pas l'intention de quitter. Fréquemment, le sentiment de culpabilité ou la peur de se faire prendre en flagrant délit de mensonge sont les vraies raisons de la sincérité. Et non pas la volonté réelle de partager cela pour examiner ensemble ce qui a pu mener à cette situation et éviter que cela ne se répète.

Il convient donc d'assumer sa décision. Parler en acceptant de blesser l'autre, voire plus, mais être convaincu que cela permettra d'avancer dans le couple. Sinon, avoir la force de se taire est un autre choix à condition que l'on souhaite continuer à investir dans son couple et non pas renouveler l'expérience.

La vraie racine du problème qui fait que l'on préfère garder le secret est que le couple soit dans une situation où la vérité est forcément exigée, une sorte de loi obligatoire qui doit mener à la rupture. La peur de la séparation encourage bien évidemment le secret.

Dans les couples plus matures, même si cela ne va pas sans difficulté et souffrance, le fait d'avouer et de pouvoir en parler permet parfois d'évoquer enfin la racine du problème. Il peut s'agird'un problème d'insatisfaction sexuelle, qui une fois discuté, peut trouver une solution. Ou d'une mésentente, d'un malentendu qui doit effectivement être approfondi et résolu pour pouvoir aller de l'avant. Car le fait de tromper l'autre ne signifie pas forcément que l'amour a disparu. Si l'amour était si simple, ça se saurait ! Le nombre de couples soi-disant modèles qui ont subi quelques avatars notoires ou discrets sont nombreux. Chez les femmes, c'est souvent l'image que renvoie la société qui est insupportable. Personne ne souhaite se voir étiquetée de femme trompée, et encore moins de femme qui accepte la situation sans rien dire. Cette perception des autres oblige parfois à réagir au-delà de ce que l'on souhaite vraiment.

Or, la décision ne doit intervenir que par rapport à soi. Certaines savent d'ailleurs très bien que leur cher et tendre n'a pas toujours été fidèle, mais ne souhaitent absolument pas en parler et préfèrent que l'autre garde le secret. Cela évite une crise ou une sorte de rupture forcée qu'elles ne souhaitent absolument pas.

Chaque couple doit donc inventer son histoire. Garder certains secrets qui n'en sont pas vraiment n'a pas d'importance. Garder le secret sur une trahison est une décision personnelle qui peut se justifier, car nous avons tous et toutes le droit de vivre et de faire vivre notre couple comme nous le souhaitons.

Rejoignez notre communauté