Droit & Démarches
Accueil > Décès : les abus des pompes funèbres

Décès : les abus des pompes funèbres

Info & Savoir

Si les Français mettent de plus en plus la main au portefeuille pour organiser les obsèques de leurs proches, beaucoup restent mal informés sur le détail des coûts des prestations.

Le prix total des obsèques, hors caveau et concession, s’établit à 3.350 € en moyenne, contre 3.098 € en 2011, soit une augmentation de 8,18%, plus du double de l’inflation sur la même période. Surtout, au moment d’un décès, les familles ont souvent du mal à faire réaliser plusieurs devis. Et même lorsqu’elles le font, certaines entreprises cherchent à recréer des monopoles, ce qui fausse la concurrence.

 

Ainsi, les consommateurs pensent interroger 2 entreprises différentes et s’adressent sans le savoir au même groupe. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) recense aussi des comportements répréhensibles à l’encontre des familles de défunts. Ces familles, déjà sous le choc, deviennent encore plus fragiles et sensibles aux manœuvres des entreprises de pompes funèbres. Cela prend la forme d’un tarif préférentiel qui peut tourner à la discrimination.


En outre, les tarifs pratiqués varient également d’un opérateur à l’autre, de 1.347 € à plus de 6.649 €. Un «grand écart tarifaire» dû non seulement à un florilège de prestations «non obligatoires» mais aussi à des opérations aux prix disproportionnés, comme la prise en charge des démarches administratives qui passe de 40 à 482 € selon l’opérateur, ou celle des soins de conservation, de 53 à 534 €.

 


 

La crémation n’est pas plus économique
Autre constat, la crémation, contrairement à une idée reçue, n’est pas une solution plus économique que l’inhumation. Ainsi, les devis moyens pour l’incinération se montent à 3.609 €, soit 8% plus chers que ceux de l’inhumation. D’autant que, malgré l’entrée en vigueur en 2010 d’un arrêté fixant un modèle de devis obligatoire, beaucoup de consommateurs sont toujours aussi mal informés par les entreprises de pompes funèbres quant au coût des prestations.

 

Surtout, certains opérateurs ne se conforment pas à la législation, ne présentant aucun devis ou présentant un devis non conformes. L’arrêté du 23 août 2010, modifié par l’arrêté du 3 août 2011 concernant le modèle de devis applicable aux prestations fournies par les opérateurs funéraires, vise à faciliter les comparaisons tarifaires entre opérateurs funéraires. Ce modèle, se présentant sous forme de tableau, précise les prestations courantes, les prestations complémentaires optionnelles et les frais avancés pour le compte de la famille.

 

Devis des pompes funèbres : les prestations obligatoires

Ainsi, les prestations obligatoires devant figurer sur un devis sont :
- la préparation et l’organisation des obsèques (démarches administratives) ;
- le transport de corps avant et/ou après mise en bière ;
- le cercueil et ses accessoires ;
- la mise en bière et la fermeture du cercueil ;
- la cérémonie funéraire ;
- l’inhumation.


Pour la crémation, l’achat de l’urne et la crémation sont ajoutés en prestations obligatoires.
Grâce à ce document, la famille connaît les frais d’obsèques obligatoires et facultatifs. Hélas, aucune sanction n’est appliquée lorsque l’opérateur funéraire ne s’y conforme pas !

 

Rejoignez notre communauté