Jardin
Accueil > Comment préparer le jardin à la fin de l'été

Comment préparer le jardin à la fin de l'été

Info & Savoir

Alors qu'il fait encore bien chaud, il est temps de penser aux petits travaux de rentrée et aux soins spécifiques : chaleur, hydratation... Un peu comme pour vous, quoi !

 

Technique d'arrosage 

Arrosez vos semis le soir, sauf en cas de pluie dans l'après-midi. Versez l'eau au pied des plantes mais évitez le feuillage afin de ne pas faire venir la pourriture et les maladies. Travaillez le sol en surface pour éviter d'avoir une croûte sèche et éliminez les mauvaises herbes.

 


 

Penser aux arbres fruitiers 

Ceux de petite taille en particulier, comme les framboisiers ou groseilliers, qui ont un enracinement superficiel. Ils supportent, en effet, mal la sécheresse. En les paillant au pied et en les arrosant après des journées de forte chaleur, ils ne pourront que vous en être reconnaissants.

 

Tartes aux fraises 

N'attendez pas trop tard (début août) pour planter vos nouveaux pieds de fraisier. Procédez avec un engrais de fond et du fumier. Supprimez les stolons de tous vos fraisiers, mais gardez-en quelques uns parmi les plus beaux si vous n'avez pas pensé à préparer vos pieds pour l'an prochain.

 

Aider les potirons 

Placez une tuile ou une pierre plate sous les potirons pour les aider à mûrir et à les protéger du sol. Cela vaut aussi pour les melons. D'ailleurs, dès le milieu du mois de septembre, protégez ces derniers ainsi que les concombres et les citrouilles des gelées nocturnes et cessez de les arroser. Évidemment pour ceux qui habitent le Sud, on continue d'arroser !

 

Dans les choux 

Enlevez toutes les feuilles situées en bas des choux de Bruxelles afin d'aider les plus petits à se développer. N'oubliez pas de leur pincer la tête vers la fin du mois de septembre.

 

Opération céleris 

Début septembre, pour les faire blanchir, buttez les céleris à côtes dès qu'ils atteignent un diamètre de 2 cm. Recommencez tous les 15 jours.

 

À vos pruniers 

Au mois d'août, étayez les pruniers si leurs branches ploient trop sous le poids des fruits et pulvérisez en début de mois un insecticide pour lutter contre le carpocapse (vers dans les prunes). Pratiquez la taille en vert sur les pêchers (opération qui consiste à raccourcir les jeunes rameaux à 4 ou 5 feuilles en partant de la base) et supprimez les rameaux ayant fructifié qui ne donneront plus rien.

 

Salades de tomates 

Supprimez les nouvelles pousses qui apparaissent au-dessus des feuilles ou qui démarrent au pied des tomates. Arrosez régulièrement et en petite quantité vos pieds afin d'éviter l'éclatement des légumes. À la fin du mois d'août, coupez le haut de la plante, au-dessus du 4ème bouquet. Vous profiterez ainsi pleinement des dernières tomates sans épuiser la plante. Supprimez les feuilles apportant de l'ombre afin de leur permettre de mûrir et cessez de les arroser, début septembre, sauf si la saison est très sèche.

 

Il est temps de récolter 

Aneth, artichaut, aubergine, basilic, betterave, cardon, carotte longue, céleri à côtes, chicorée frisée et scarole, chou de Bruxelles, chou de Chine, chou-fleur hâtif et tardif, chou-rave, chou rouge, ciboule, ciboulette, concombre, coriandre, cornichon, courge, courgette, cresson, estragon, fenouil, haricot grain, haricot vert, laitue à couper, navets, oignon de couleur «semis», persil frisé ou non, piment hâté ou non, poireau, poirée, pois mangetout, pois à rames grain ridé, poivron, pomme de terre, potiron, radis roses pleine terre... ça sent bon le potage ! Récoltez les légumes racines et entreposez-les dans un local frais.

 

De beaux arbres

Vous pouvez pratiquer une taille légère sur les arbres à noyaux de type prunier, pêcher, abricotier... Sur les noyers et les figuiers, cette opération n'est pas forcément nécessaire, à vous d'évaluer leurs besoins. N'oubliez surtout pas de bien mastiquer les plaies sinon vous avez toutes les chances de voir apparaître le chancre bactérien. Pour bien faire, mettez des bandes de glu sur les troncs.

 

Prêt pour les vendanges

Enlevez les feuilles qui masquent le raisin afin d'obtenir un meilleur mûrissement. Ôtez les sacs de protection des fruits. Coupez à la base les tiges de mûres qui ont porté des fruits.

 

Le temps des cerises

Le mois d'août est la période la plus favorable pour tailler ou élaguer un cerisier, tout en sachant que cette opération doit être rare et effectuée seulement si nécessaire. N'oubliez surtout pas de bien mastiquer les plaies sinon vous avez toutes les chances de voir apparaître le chancre bactérien.

 

Éviter les maladies

En cette saison, les fruits tombent, parce qu'ils sont mûres ou malades. Il faut redoubler de vigilance. Ceux atteints de maladies ne doivent pas être déposés au compost mais jetés à la poubelle ou brûlés afin de ne pas propager celles-ci. Ne laissez pas pourrir les fruits tombés au pied des fruitiers afin d'éviter la propagation des maladies. Ramassez et détruisez ceux atteints de moniliose.

 

Rejoignez notre communauté