Jardin
Accueil > Comment planter des dahlias

Comment planter des dahlias

Info & Savoir

Facile à cultiver, produisant de magnifiques fleurs ornementales, les dahlias égayent votre jardin jusqu'aux premières gelées, à condition de les semer dès la mi-avril.

Plante vivace de la famille des composées découverte au Mexique vers la fin du XVIIIème siècle, le dahlia se décline en une multitude de variétés, chacune se distinguant par sa couleur, sa taille et son port. Parmi les espèces les plus répandues : les dahlia cactus, dahlia pompon, dahlia ornemental, dahlia simple.

 


 

Au jardin, privilégiez les variétés au port élancé pour apporter des touches lumineuses et éclatantes à vos massifs, plates-bandes ou parterres. Au balcon, préférez des espèces naines, parfaitement adaptées à une culture en pots ou en jardinières.

 

La culture du dahlia

Vous pouvez cultiver vos dahlias dans n'importe quel type de sol car ils ne craignent que l'humidité stagnante. Vers le milieu du mois d'avril (à moduler en fonction de la région où vous habitez), vous pouvez les planter.

 

- Choisissez un endroit bien ensoleillé. Pour les variétés à grandes tiges, évitez les endroits trop ventés.

- Commencez par creuser un trou de façon que le sommet du tubercule soit à 10 cm de la surface. Si c'est nécessaire, déposez au fond un peu de tourbe.

- Placez vos tubercules en positionnant les bourgeons vers le haut.

- Recouvrez de terre, tassez et arrosez.

 

N’oubliez pas d’installer des tuteurs pour soutenir les tiges, c'est indispensable pour les grandes espèces et celles à grosses fleurs si vous ne voulez pas que les tiges se brisent. Veillez à ne pas blesser les tubercules en enfonçant les tuteurs dans le sol. Vous pouvez même positionner ces derniers avant de reboucher.

 

La distance entre les tubercules dépend de la taille des plantes adultes. Pour les espèces naines, 40 cm suffisent ; pour les plus grandes variétés, comptez 1,5 à 1,8 m d'espacement.

 

Pour une floraison abondante et prolongée, supprimez régulièrement les fleurs fanées. Veillez pendant les périodes de sécheresse à maintenir le sol humide, mais sans excès.

 

Enfin, pour les espèces à grosses fleurs, pincez la tige au-dessus du 3ème ou du 4ème nœud pour l'obliger à ramifier. Plus tard, vous devrez supprimer les boutons floraux adjacents. De cette façon, vous obtenez une plante plus fournie et des fleurs magnifiques.

 

Les ennemis du dahlia

- Les limaces et les escargots raffolent des jeunes pousses du dahlia. Pour protéger vos plants, répandez à leur pied de la craie pulvérisée, de la cendre séchée, des aiguilles de pin ou installez un petit récipient contenant de la bière.

 

- Les forficules (perce-oreilles) sont friands des pétales et des feuilles. Suspendez au tuteur un récipient empli de paille ou de papier journal. Les perce-oreilles viendront s'y cacher pendant la journée. Vous n'aurez plus qu'à les «cueillir».

 

- Les pucerons verts peuvent parfois attaquer les dahlias, ce qui provoque des marbrures sur les feuilles et fait dépérir la plante. Ôtez-les à la main ou installez des larves de coccinelle.

 

- La pourriture grise survient lorsque le temps est chaud et humide. Supprimez et brûlez les parties atteintes. Si le mal persiste, traitez.

 

À savoir

Il est possible de semer des dahlias à partir des graines récupérées sur les fleurs. Les espèces à fleurs simples ou semi-doubles (celles dont on voit le cœur jaune) montent à graines facilement et les semis sont relativement fidèles. Quelques dahlias doubles produisent parfois des fleurs creuses (avec un disque central jaune) qui peuvent aussi monter à graines.

 

Mais au semis, c'est la surprise : la fécondation étant croisée, les plantes d'un même semis seront dissemblables. Vous n'obtiendrez pas la même fleur car elle aura été très certainement pollinisée par une autre, surtout si vous avez plusieurs variétés dans votre jardin.

 

Rejoignez notre communauté