Santé et beauté
Accueil > La kiné respiratoire pour les bébés en cas de ronchiolite

La kiné respiratoire pour les bébés en cas de ronchiolite

Info & Savoir

Chaque hiver, ça recommence... Un bébé sur trois est touché par la bronchiolite aiguë. Pour soigner votre tout-petit, des séances de kiné respiratoire sont largement prescrites en France. Pourtant, certaines études récentes remettent en cause leur efficacité. L'avis des spécialistes.

Selon une étude, seuls certains enfants tireraient bénéfice de la kiné respiratoire. Et pourtant, en France, elle est recommandée en cas de bronchiolite, maladie virale causée dans 70 à 80 % des cas par le virus respiratoire syncitial (VRS).

 


 

Une étude française montre toutefois des résultats décevants de cette stratégie, du moins en milieu hospitalier. « Cette étude tord le cou à la prescription systématique et aveugle de la kinésithérapie à l'hôpital, commente le Dr Seydoux, médecin à Paris. Elle devrait être surtout réservée aux enfants très encombrés, qui pourraient être soulagés par les séances ».

Mais les résultats ne peuvent être extrapolés aux 97 % de cas de bronchiolite pris en charge en ambulatoire. D'autant que les kinésithérapeutes ont aussi d'autres rôles importants : éduquer les parents à des gestes simples, surveiller l'état de l'enfant et déceler une éventuelle aggravation. L'hiver dernier, grâce aux mesures d'hygiène adoptées pour se protéger de la grippe A(H 1N1), l'épidémie de bronchiolite a été peu sévère en France.

On ne peut pas dire à l'heure actuelle si les séances de kiné permettent de réduire la durée de la bronchiolite car les experts manquent d'une base scientifique solide. Juste après la séance, l'enfant semble soulagé, en raison de « l'amélioration clinique franche qu'elle entraîne», notamment dans la deuxième phase de la bronchiolite, quand les enfants produisent des sécrétions. Il a généralement beaucoup toussé et s'est dégagé, ce qui lui permet de mieux s'alimenter et de mieux dormir.

 

Toutefois, ce soulagement est souvent de courte durée, comme pour tous les traitements symptomatiques ! 

Rejoignez notre communauté