Santé et beauté
Accueil > Attention aux accidents domestiques

Attention aux accidents domestiques

Info & Savoir

Les accidents domestiques sont fréquents. En théorie, ’ils peuvent arriver à tout instant, en particulier chez les enfants ou les personnes âgées ayant des soucis de mobilité. Si une surveillance permanente est impossible, certaines mesures peuvent cependant être mises en place afin d’éviter le pire.

La maison ou l’appartement ont beau être nos havres de paix, il faut bien se rendre à l’évidence, ils sont aussi riches de chausse-trappes et pièges en tous genres susceptibles de faire des dégâts.

 

Accidents domestiques : la maison, refuge de périls en tous genres

On dénombre en effet des blessés et même des décès consécutifs à des accidents domestiques, en particulier chez les jeunes enfants. Ainsi, saviez-vous que ce type d’accidents est la première cause de mortalité chez les moins de 6 ans ?

 

Chaque jour, ce sont en effet 2 000 enfants de cette tranche d’âge qui sont emmenés aux urgences, soit en moyenne 740 000 accidents de la vie courante. Heureusement, il ne s’agit pas que de cas graves, mais malheureusement cela arrive aussi parfois.

 


 

Accidents domestiques : les lieux à risque

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, la salle de bains (4,8% des accidents) ou la cuisine (15,4%) ne sont pas les deux lieux où les risques sont les plus élevés, bien au contraire.

 

Aussi, 25,4% des accidents ont lieu dans le garage, le cellier, le jardin et le balcon. Le reste des accidents domestiques se passent dans le séjour (14%), la chambre (10%) et l’escalier (8,7%).

 

L'intérieur de la maison, dangeureux pour les enfants

Au global, l’intérieur de la maison représente le lieu où se passe la majorité des accidents des enfants. On enregistre ainsi environ 300 décès annuels pour des jeunes de 0 à 15 ans avec une forte prédominance chez les moins de 4 ans.

 

La piscine ou le point d’eau sont également des lieux dangereux, un petit enfant étant susceptible de se noyer très rapidement dans quelques centimètres d’eau.

 

Les seniors, une autre cible des accidents domestiques

Les personnes âgées sont la seconde population victime d’accidents domestiques, avec une prédominance dans les escaliers, les salles de bains et le jardin.

 

Les adultes entre 16 et 65 ans sont évidemment moins concernés même s’ils ne peuvent parfois échapper à une brûlure avec un barbecue ou une casserole, une chute dans l’escalier ou une glissade dans la douche. Sans oublier les bricoleurs pas toujours de génie qui se lancent dans des travaux parfois hasardeux.

 

Accidents domestiques : comment minimiser les risques ? 

Avec les enfants, une fois que l’on a sécurisé les prises de courant, posé une barrière pour l’escalier, ou autour de la piscine, protégé les coins de table, il n’y a pas d’autre maître mot que celui de surveillance. Les enfants sont susceptibles de faire tout et n’importe quoi, sans que l’on ne puisse vraiment imaginer pourquoi, et à une vitesse redoutable.

 

Certains passeront à travers les barres du garde-corps du balcon, d’autres mettront la main sur le four encore chaud ou boiront le liquide vaisselle… Certains ont plus le goût de l’aventure que d’autres, mais le fait est que les plus petits n’ont pas le sens du danger. Les surveiller et leur apprendre comment bien se comporter dans la maison est la seule façon d’éviter le risque, pas totalement, mais en grande partie.

 

La pédagogie par rapport aux dangers que peuvent représenter un couteau, une paire de ciseaux, une plaque de cuisson (etc.) fait partie de l’éducation qui se fait au quotidien.

 

Chez les personnes âgées, la conscience du danger est bel et bien là, mais c’est parfois la défection d’un sens, ou une certaine faiblesse physique qui sont à la racine de l’accident domestique.

 

Pour en savoir plus

Un site à connaître et à consulter : www.accidents-domestiques.com

Rejoignez notre communauté