Santé et beauté
Accueil > Apnées du sommeil : attention danger !

Apnées du sommeil : attention danger !

Info & Savoir

Avis aux ronfleurs ou aux personnes sujettes aux apnées du sommeil ! Ils pourraient sans même le savoir être à risque important de développer une maladie cardiovasculaire. Explications.

En France, près de 10 % de la population est touchée par le Syndrome d’Apnée du Sommeil (SAS), soit 1 Français sur 15. Cette maladie respiratoire se traduit par des arrêts involontaires de la respiration de 10 à 30 secondes, pendant le sommeil, pouvant avoir des effets néfastes dans la vie quotidienne et sur le coeur.

 

Le SAS touche 2 à 4 fois plus les hommes que les femmes de plus de 60 ans. C’est pourquoi la Fédération Française de Cardiologie veut sensibiliser la population sur l’importance du dépistage.

 

Apnées du sommeil : des causes connues
L’apnée du sommeil est due à un relâchement des muscles de la gorge et de la langue ce qui entraîne un blocage du passage de l’air lors de la respiration.

 

Les personnes à risques sont celles ayant pour habitude de ronfler, en surpoids, les personnes âgés et les femmes enceintes en surpoids, les femmes ménopausées en surpoids.

 


 

Apnées du sommeil : les principaux signes d’alerte
Fatigue excessive, sommeil morcelé, somnolences, ronflements avec arret de la respiration durant le sommeil y compris pendant la sieste, troubles de la concentration durant la journée, maux de tête au réveil, essouflement à l’effort ou palpitations sont des signaux d’alerte, que la FFC préconise de prendre au sérieux.

 

Apnées du sommeil : conseils de la Fédération Française de Cardiologie
Eviter les repas trop copieux le soir qui apporterait un sommeil de mauvaise qualité et moins stable.

Eviter les somnifères et l’alcool qui ont un impact sur la respiration.
Tous les renseignements sur www.fedecardio.org

 

Apnées du sommeil : responsable de maladies cardiovasculaires
Les personnes souffrant d’apnée du sommeil sont caractérisés par une fatigue, des maux de tête, une somnolence... Ce manque de sommeil peut entraîner une dépression, un stress intense chez certaines personnes.

 

Mais l’apnée du sommeil a surtout des conséquences sur le coeur en augmentant le risque de survenue d’une maladie cardiovasculaire. Selon la Fédération Française de Cardiologie, elle entraînerait un déficit d’oxygène au niveau du cerveau (hypoxie). Egalement, les cardiologues affirment que chaque micro-réveil augmente la pression artérielle et le rythme cardiaque.

 

« A long terme, l’apnée du sommeil provoque une hypertension sévère (notamment la nuit), des accidents vasculaires cérébraux, un infarctus du myocarde, des troubles du rythme ou de la conduction électrique ou encore de l’insuffisance cardiaque. Autant de complications qui demandent une bonne prévention et un bon dépistage » : conseille le Pr Claire Mounier Vehier, cardiologue, 1ère vice- présidente de la FFC.

 

Apnées du sommeil : pour dépister…
Le dépistage et la surveillance du Syndrome d’Apnée du Sommeil sont essentiels pour prévenir les co-morbidités cardiovasculaires. Outre ses fonctions de stimulation, le pacemaker Reply 200 permet un dépistage automatique des patients souffrant d’apnée du sommeil, et ce, grâce à un capteur de mesure de la respiration.

 

Apnées du sommeil : le dépistage pour mieux se faire soigner
L’apnée du sommeil est une maladie silencieuse et l’on ne s’en rend pas forcément compte. La FFC met à disposition un outil très simple de dépistage afin de mieux évaluer les signes d’alertes : Un questionnaire en ligne sur le site de la FFC permet de déterminer si l’on est susceptible d’être atteint de somnolence, un des symptômes d’apparition d’apnée du sommeil.

 

Avec l’échelle d’Epworth qui est très utilisée dans le monde, il suffit d’évaluer entre 0 et 3 le niveau de possibilité d’assoupissement lors de 8 évènements quotidiens. Si le score est supérieur à 12, la personne souffre sûrement de somnolence diurne excessive pouvant conduire à de l’apnée.

 

Cependant, il ne faut pas confondre ronflement et apnée du sommeil. Pour être sûr d’être atteint de SAS, la Fédération Française de Cardiologie conseille d’en parler à son médecin, cardiologue et/ou pneumologue et d’aller consulter si besoin un spécialiste dans un centre du sommeil.


Apnées du sommeil : enfin une vraie solution !
Si vous êtes fatiguée le matin en vous réveillant et que vous ne comprenez pas pourquoi, peut-être souffrez-vous de troubles du sommeil, dus pour la plupart du temps à des ronflements nocturnes ou à de l'apnée du sommeil ? Ces troubles affectent plus de 15 millions de personnes de tout âge en France.

 

Pourtant, une solution existe : c'est l'orthèse d'avancée mandibulaire, un nom qui peut paraitre barbare, mais qui représente une réelle solution. Créée par une petite PME familiale française, l'orthèse d'avancée mandibulaire Oniris est fabriquée sans produits allergènes, ni controversés comme le Bisphénol A et le silicone.

 

Cette avancée dans la recherche contre ces maux de nuit est plus abordable qu'une opération ou un appareillage nocturne et surtout plus confortable pour les porteurs. Elle est aussi moins chère puisqu'on peut la trouver vendue dans le commerce à seulement 69 euros.

Rejoignez notre communauté